Cuisine

Ateliers d'occupation

On rapporte à César que les Helvètes ont le projet de traverser les terres des Séquanes et des Héduens, pour se diriger vers celles des Santons, peu distantes de Toulouse, ville située dans la province romaine. (2) II comprit que, si cela arrivait, cette province serait exposée à un grand péril, ayant pour voisins, dans un pays fertile et découvert, des hommes belliqueux, ennemis du peuple romain. (3) Il confie donc à son lieutenant T. Labiénus la garde du retranchement qu’il avait élevé. Pour lui, il va en Italie à grandes journées, y lève deux légions, en tire trois de leurs quartiers d’hiver, aux environs d’Aquilée, et prend par les Alpes le plus court chemin de 1a Gaule ultérieure, à la tête de ces cinq légions. (4) Là, les Ceutrons, les Graïocèles et les Caturiges, qui s’étaient emparés des hauteurs, veulent arrêter la marche de son armée. (5) II les repousse dans plusieurs combats, et se rend, en sept journées, d’Océlum, dernière place de la province citérieure, au territoire des Voconces, dans la province ultérieure ; de là il conduit ses troupes dans le pays des Allobroges, puis chez les Ségusiaves. C’est le premier peuple hors de la province, au-delà du Rhône.

Leave a Comment

Your feedback is valuable for us. Your email will not be published.

Veuillez patienter

Fondation Bartimée | Cuisine