Jardin

Ateliers d'occupation

Il leur restait un chemin par la Séquanie, mais si étroit qu’ils ne pouvaient le traverser malgré les habitants. (2) N’espérant pas en obtenir la permission par eux-mêmes, ils envoient des députés à l’Héduen Dumnorix, pour le prier de la demander aux Séquanes. (3) Dumnorix, puissant chez eux par son crédit et par ses largesses, était en outre l’ami des Helvètes, à cause de son mariage avec la fille de leur concitoyen Orgétorix. Excité d’ailleurs par le désir de régner, il aimait les innovations, et voulait s’attacher par des services un grand nombre de cités. (4) Il consentit donc à ce qu’on lui demandait, et obtint des Séquanes que les Helvètes traverseraient leur territoire : on se donna mutuellement des otages ; les Séquanes s’engagèrent à ne point s’opposer au passage des Helvètes, et ceux-ci à l’effectuer sans violences ni dégâts.

Leave a Comment

Your feedback is valuable for us. Your email will not be published.

Veuillez patienter

Fondation Bartimée | Jardin